Assassinat d’un Chinois à Alger : deux suspects arrêtés, un troisième en fuite

La police algérienne a arrêté deux suspects dans l’affaire du meurtre d’un citoyen chinois au début du mois de juin à Alger, a annoncé mardi l’ambassade de Chine en Algérie, dans un communiqué repris par l’agence de presse chinoise Xinchua.

Le 10 juin, un employé d’une entreprise chinoise avait été volé et assassiné par plusieurs criminels armés de couteaux à Dar el Beïda, dans la banlieue est d’Alger.

Le directeur général de la Sûreté nationale (DGSN), Abdelghani Hamel, lors d’une rencontre lundi avec l’ambassadeur de Chine en Algérie, Yang Guangyu, pour faire le point sur l’avancement de l’affaire, a révélé qu’un troisième suspect serait prochainement arrêté.

Ce suspect aurait réussi à prendre la fuite en Tunisie, selon nos sources.

Le DGSN a souligné, selon le communiqué de l’ambassade de Chine, que la police algérienne attachait une grande importance à l’affaire tout en déclarant que des forces de police supplémentaires avaient été mobilisées pour rechercher les meurtriers.

M. Hamel s’est également engagé à prendre des mesures supplémentaires pour assurer la sécurité des citoyens chinois en Algérie et celle de leurs biens.

Pour sa part, Yang a salué l’efficacité de la police dans le traitement de cette affaire, en émettant l’espoir qu’elle puisse appréhender le troisième suspect et prendre des mesures efficaces pour protéger les citoyens chinois.

Après le meurtre, des représentants de l’ambassade de Chine avaient rencontré des responsables à la DGSN et des représentants du ministère algérien des Affaires étrangères pour exprimer leurs sérieuses préoccupations au sujet de l’assassinat de leur ressortissant et sur la sécurité des citoyens chinois en général.

 

Source : ici

PARTAGER