Carte Chifa : les chirurgies cardiovasculaires et la dialyse seront bientôt couvertes

Bonne nouvelle pour les assurés sociaux souffrant des maladies lourdes. Les détenteurs de la carte Chiffa pourront accéder, bientôt, à de nouveaux services, en l’occurrence la prise en charge des interventions chirurgicales cardiovasculaires et la dialyse.

C’est ce qu’a annoncé le directeur général de la CNAS, Tidjani Hassen Haddam, lors de son audition sur l’organisation et le fonctionnement de la CNAS au niveau de la Commission de la santé, des affaires sociales, du travail et de la formation professionnelle de l’Assemblée populaire nationale (APN).

«L’utilisation de la carte Chifa sera ultérieurement élargie à la chirurgie cardiovasculaire et la dialyse », explique-t-il, précisant que la Caisse avait pris en charge, l’année dernière, plus de 3 millions de patients atteints de maladies chroniques et que le nombre de cartes délivrées avait dépassé 14 millions, en sus du paiement de 569 millions de factures électroniques depuis 2006.

Selon lui, en 2018, plus de 79.000 employeurs ont été contrôlés et 180.000 contraventions ont été recensées (non déclaration du travail et des travailleurs, et déclaration partielle des salaires), ce qui représente un montant d’environ 16 milliards de dinars.

S’exprimant sur la liste des médicaments remboursables, Tidjani Hassen Haddam précise que l’Algérie « reste l’un des rares pays qui rembourse largement ses patients », faisant état du « remboursement par la CNAS de 4500 classes de médicaments ».

 

Source : cliquer ici

PARTAGER