Disparition du photographe de presse Karim Benhalima: les recherches se poursuivent

Les opérations de recherche du photographe de presse du “Quotidien d’Oran”, Karim Benhalima, victime d’une chute d’un rocher dimanche soir près de Mers El Kebir, alors qu’il s’adonnait à une partie de pêche, se poursuivent mardi avec le renforcement des moyens engagés, a appris l’APS du directeur de wilaya de la Protection civile.

“Douze équipes et 40 plongeurs sont engagés dans les opérations de recherche au niveau de trois zones: ″Rocher de la vieille″ où s’est produit l’accident, port d’Oran et la baie d’Arzew vers laquelle convergent les courants marins”, a expliqué le colonel M’hamed Mahmoudi.

Des équipes relevant des unités navales de la 2ème région militaire, à bord d’embarcations semi-rigides, sont également engagées dans cette mission de recherche, a ajouté le même responsable.

Parallèlement à ces opérations en mer, des bénévoles procèdent depuis, lundi, au ratissage des lieux du drame à la recherche d’indices indiquant le lieu de la chute du photographe.

Selon le directeur de la protection civile, “le Rocher de la vieille” est une zone dangereuse de forts courants abritant des grottes sous-marines. La tâche des équipes de recherche sera plus difficile encore dans les prochaines heures avec la détérioration des conditions climatiques, marquées par une mer très agitée, a-t-on indiqué.

Karim Benhalima, âgé de 38 ans, est porté disparu depuis dimanche soir, après une chute d’un rocher, à Mers El Kebir. Alertés par des amis de la victime qui se trouvaient également sur les lieux, les services de la Protection civile ont mobilisé d’importants moyens de recherche et de sauvetage, appuyés par des moyens humains et matériels des unités navales de la 2ème RM et d’un dispositif aérien.

Source : cliquer ici

PARTAGER