En raison de l’augmentation des frais : les Algériens renoncent à la Omra

Le nombre d’Algériens candidats à la Omra est en net recul. C’est ce qu’a confirmé l’Office national du Hadj, sans toutefois quantifier cette baisse. Selon cette source, les Algériens sont découragés par la taxe de 2000 riyal imposée par les autorités saoudiennes.

Selon l’office, l’obligation de prise des empreintes digitales a aussi influé sur les décisions des pèlerins qui refusent de faire de longs déplacements aux centres « VFS » qui sont au nombre de sept seulement pour tout le pays. Ce « boycott » de l’un des rites musulmans les plus prisés n’est pas été sans effets sur les agences de voyages spécialisées dans l’organisation de la Omra.

Les recettes de ces agences ont en effet sensiblement baissé, alors qu’il est connu que la plus importante saison pour effectuer ce pèlerinage qui diffère du Hadj annuel s’étale du mois de Novembre à la fin de l’hiver.

Afin de faciliter la tâche des visiteurs à la Mecque, l’Office national du Hadj affirme que des négociations ont été lancées avec les autorités saoudiennes pour revoir les conditions imposées à tous les visiteurs du monde musulman.

 

Source : ici

PARTAGER