Immigration au Canada : de nouvelles mesures instaurées

La province francophone du Québec au Canada a mis en place une série de nouvelles mesures pour les personnes qui souhaitent y immigrer. Les algériens sont, à l’instar des citoyens des autres pays, naturellement concernés par ces mesures.

Selon ce qu’a indiqué le site d’informations Radio Canada, ces mesures entrées en vigueur le 2 août dernier sont principalement marquées par la réduction du délai du traitement des demandes, qui passe ainsi de 32 mois à 12 mois au maximum. Le système des quotas pour le Programme régulier des travailleurs qualifiés au Québec, qui obligeait les personnes le désirant à s’inscrire au cours d’une certaine période de l’année uniquement a également été supprimé, et les candidats à l’immigration peuvent désormais s’inscrire quand ils le désirent, a expliqué la même source.

Les nouveaux changements instaurent également une sélection plus précise des candidats qui seront admis à l’immigration au Québec, ceux-ci seront choisis en fonction des besoins socio-économiques de chaque région de la province francophone, en privilégiant notamment les personnes ayant à leur actif une formation ou une expérience de longue durée dans leur domaine d’activité, a également indiqué Radio Canada.

À rappeler qu’en dehors du Québec, d’autres provinces canadiennes à l’image de l’Ontarioont mis en place des programmes d’immigration, notamment au profit des algériens. Le but de ces programmes est d’attirer plus d’immigrants dans le pays pour couvrir le déficit de main-d’oeuvre dont souffrent plusieurs secteurs.

 

Source : ici

PARTAGER