Importations véhicules moins 3 ans: Faux! Les véhicules français ne sont pas interdits

Le ministre du Commerce, Saïd Djellab, a réagi, hier lundi 19 août, aux informations selon lesquelles les marques françaises seront exclues de la liste des voitures de moins de 3 ans qui seront autorisées à l’importation par les Algériens.

Le ministre du Commerce a affirmé, lors d’un point de presse animé hier à la Safex, que l’origine des véhicules d’occasion à importer ne pose aucun problème pour son département. « La provenance des véhicules n’est pas un problème », a indiqué Saïd Djellab.

Réagissant aux informations diffusées par certains médias algériens, selon lesquelles l’importation des véhicules d’occasion décidée au mois de mai 2019 serait limitée aux seules marques allemandes excluant les voitures de marques françaises et que les Algériens ne seraient pas autorisés à importer des véhicules d’occasion à partir de la France. Le ministre de Commerce a mis ainsi fin aux rumeurs et affirme, sans donner plus de détails, que le citoyen algérien pourrait s’offrir un véhicule d’occasion à partir de n’importe quel pays exportateur de véhicules d’occasion.

Dans le même contexte, le ministre du Commerce a annoncé que la loi permettant aux citoyens algériens d’importer les voitures de moins de 3 ans « sera probablement intégrée dans le projet de loi de finances 2020 ». Il a expliqué que les procédures et les mécanismes juridiques qui régiront l’importation des voitures d’occasion seront soumis à l’approbation du Premier ministre. « Nous sommes en train de mettre en place le dispositif technique et juridique pour soumettre le dossier au premier ministère », avait-t-il indiqué.
PARTAGER