La France a délivré (beaucoup) moins de visas Schengen aux Algériens en 2018

Le nombre de visas Schengen accordés par la France aux Algériens a baissé en 2018. Selon des chiffres de la Direction générale des étrangers en France(DGEF) du ministère de l’intérieur, l’Algérie n’a obtenu que 297.104 visas, glissant de la deuxième à la quatrième place du classement des pays auquel la France a accordé le plus de visas.

Le nombre de visas de court séjour Schengen, accordés par la France en 2018, a enregistré une hausse de 4.4% en 2018. “Après la forte progression de 2017, qui faisait suite à un repli en 2016, le nombre de visas délivrés progresse plus modérément en 2018 (+ 4,4 %)”, explique ainsi la Direction générale des étrangers, qui rajoute que le nombre total de visas délivrés est de 3.571.399.

Le même organisme explique que cette progression a été portée par des visas touristiques, notamment ceux délivrés aux ressortissants russes et indiens.

Les documents Schengen délivrées aux ressortissants algériens “sont en baisse”, poursuit la même source.

Les chiffres détaillés démontrent que la France, après avoir accordé 413.976 visas aux Algériens en 2017, n’en a délivré que 297.104 exactement en 2018.

La Chine reste le premier pays d’origine des titulaires de visas, avec 875.994 visas délivrés en 2018, en hausse de  3,2 % par rapport à 2017. La Russie est le deuxième pays (372.451), devant le Maroc (334.016).

CAPTURE D’ÉCRAN

Cette baisse n’est pas surprenante. Les Algériens n’ont pas cessé de rencontrer des difficultés à obtenir un visa pour la France, une de leurs destinations principales en Europe, notamment après le changement du prestataire de services chargés de la récolte des dossiers.

Beaucoup affirmaient qu’il s’agissait même de restrictions volontaires de la part des autorités françaises sur fond de crispations politiques avec l’Algérie.

L’ambassadeur de France à Alger, Xavier Driencourt, affirmait qu’il n’y avait aucune restriction.

Source: cliquer ici

PARTAGER