L’amour de mon Pays

Le patriotisme crie qu’il est beau de mourir pour son pays, mais l’égoïsme trouve meilleur de vivre pour lui et à ses dépens. Là où l’on se rend utile, là est la patrie.

L’amour de la Patrie est le premier amour Et le dernier amour après l’amour de Dieu et son prophète (SWS).

C’est une terre d’argile, de sable, de calcaire et de marbre. C’est une terre d’oliviers plusieurs fois millénaires, de pins maritimes, et de palmiers dattiers, une terre de grâce pour les humains, généreuse et nourricière.

C’est un pays où le ciel est haut, où le vent caresse les collines et les vallons, un pays où l’atmosphère est fraternelle et bénie des dieux, une place où l’homme aspire à s’élever pour devenir aussi pur que le ciel, aussi doux que le vent, aussi bon que l’atmosphère.

C’est une terre d’orangers et de tomates parfumées, de blonds champs de blé et de fruits au jus sucré. C’est une côte de plages infinies où la mer qui a guidé Ulysse vers les sirènes est propice et généreuse. C’est un pays d’horizons lointains, de liberté, de traditions et de culture, un pays où les hommes sont solidaires et hospitaliers.
Dans cette terre Dieu a fait de chaque homme un roi, il est son propre conseiller et son propre juge, il y règne, aime et protège ce pays qu’on appelle: L’Algérie.

 Enseigner l’histoire de notre pays avec ses bons et ses mauvais côtés et insister sur les récits épiques qui ont fait notre gloire.

 Développer le culte d’un héros national historique qui ferait l’unanimité autour de lui.Célébrer les fêtes nationales et les commémorations avec faste et cérémonial.

 Lever du drapeau avec hymne national non seulement dans les écoles mais aussi les universités, les usines et tous les événements culturels et sportifs.

 Le drapeau doit être obligatoire sur tous les bâtiments publics, officiels ou commerciaux, il doit être vu sur les plaques portant le nom des rues ainsi que les plaques d’immatriculation des véhicules et tous les moyens de transport.

 Développer l’amour du pays doit commencer tôt, il peut se faire en développant le scoutisme que nous avons malheureusement oublié, l’armée est une bonne école.

 Un bon citoyen est un citoyen qui participe à la vie politique de son pays. Le vote devrait devenir obligatoire.

 Organiser des événements spectaculaires et grandioses comme la Coupe du monde ou les Jeux olympiques, cela AIDE à la communion des citoyens, développe l’esprit d’appartenance et stimule la fierté nationale.

 Reprendre la tradition des grands défilés militaires qui étaient si appréciés au début de notre indépendance.

 Enfin souvenons-nous que l’ignorance est parente de la bigoterie et de l’intolérance. C’est par l’éducation et les sciences qu’on évitera les sombres superstitions et les dérives sectaires, une éducation qui sèmera dans les esprits les graines de lumière qui donneront une glorieuse moisson, celle d’une citoyenneté qui est l’expression de nous6mêmes pour avoir enfin un pays qui nous ressemble.

L’Amour de la patrie lui-même s’incline devant l’argent. La politique, c’est l’amour de la patrie et rien de plus…..
Jamais l’amour de la patrie ne s’éteint dans le cœur d’un véritable citoyen.

Il n y a pas plus noble que de vivre debout la tête haute pour sa patrie et rien que pour sa patrie jusqu’à la fin de sa vie.

Dr Ismail GUELLIL

PARTAGER