L’application TikTok met en alerte le département de Benghabrit

L’ensemble des directeurs de l’Education ainsi que les directeurs des établissements scolaires des trois cycles ont été mis en alerte sur l’utilisation de cette application potentiellement « dangereuse ».

Dans une instruction envoyée le 13 janvier dernier, le ministère de l’Education nationale a mis en garde contre l’utilisation de l’application mobile TikTok. Celle-ci pourrait, selon le département de Nouria Benghabrit, exposer les mineurs et les jeunes à des dangers.

C’est une application qui connait un succès international et est principalement utilisée par les jeunes internautes, pour qui elle permet de se filmer en train de chanter ou de danser, dans des courtes vidéos faciles à partager. En Algérie, TikTok est devenu presque une obsession et les vidéos produites par cette application son de plus en plus virales sur la toile.

A cet effet, le ministère de l’Education soulève deux problématiques : Les défis parfois dangereux lancés sur ce réseau social et qui pourrait pousser les mineurs à se mettre en danger pour les réaliser. Ainsi que le caractère immoral ou obscène de certaines vidéos réalisées par des mineurs et qui pourraient les exposer au danger du chantage sur les réseaux sociaux.

Ainsi, les directeurs de l’Education, ainsi que les directeurs des établissements scolaires, sont appelés à sensibiliser davantage les parents quant à l’utilisation adéquate des réseaux sociaux par leurs enfants.

Source :cliquer ici

PARTAGER