L’armée n’acceptera pas que la menace de Gaid Salah soit exécutée !

Aucune révolution citoyenne n’a été brisée par la répression. Au contraire, l’usage de la force contre un peuple ne fait que conforter sa conviction. L’Algérie le sait et si l’ANP existe c’est parce que le peuple uni a résisté et a payé un lourd tribu. Des milliers de militaires, pour ne pas dire 95% de l’armée déjà révoltés par la demi-mesure de Gaid Salah , soutiennent Elharak Echaabi et ils n’accepteront jamais que la menace de Gaid Salah soit exécutée. Si Gaid Salah s’entête, il subira le sort de Omar El Bachir.

Il sait qu’il est fragile, il sait qu’il s’est trop fourvoyé avec Bouteflika, les Émirat et Qatar. Il sait que nous le savons tous . L’armée, celle du peuple, le somme d’arrêter la mascarade avant la mutinerie. Aucun militaire,gradé ou pas, n’acceptera la répression contre des manifestants pacifiques. Réveillez-vous ya El Gaid pour achever ce que le peuple a commencé. C’est votre dernière chance.

Il est utile de rappeler à Gaid Salah que le peuple qui a démis Bouteflika, lui a accordé un sursis par respect à l’ANP. S’il ne se décide pas à agir comme il l’a promis au peuple il sera aussi demis sans ménagement, comme le fut le général El Bachir.
Ya Si Gaid vous avez donné votre parole que le gang sera neutralisé, or depuis 10 jours aucun n’a été chatouillé. Au contraire les 40 voleurs se pavanent avec arrogance dans les rues d’Alger. Pire encore, Sellal, Ouyahia, Ghoul, Louh se préparent déjà pour les présidentielles.
Que devient la parole du Chef d’état major?
Des lors que le peuple n’a pas obtenu satisfaction, il n’accordera plus aucun crédit aux discours de Gaid Salah, puisque l’ANP commence déjà à s’en détacher.
Le peuple ira jusqu’au bout et ne reculera pas d’un iota et c’est le courage de la rue qui neutralisera les 40 voleurs.
Bélaid Benamar

PARTAGER