Loth Bounatiro prévoit un hiver glacial en Algérie : « L’hiver de 2018-2019 sera rude ! »

Le Forum du quotidien le « Courrier d’Algérie » a eu pour objectif de sensibiliser sur les risques provoqués par les catastrophes naturelles. à ce type de questions et d’autres, le spécialiste des catastrophes naturelles, observateur attentif au domaine scientifique depuis plusieurs années, Loth Bounatiro était bien placé pour répondre et apporter un éclairage nouveau sur les catastrophes naturelles.

Après avoir fait un large survol théorique de la question, Bounatiro a fait savoir que : «après les inondations de Bab El Oued en 2001, et le tremblement de terre de Boumerdès en 2003, il y a eu une nouvelle loi des catastrophes naturelles. » Il dira ensuite : « Je ne sais pas pourquoi on n’applique pas la loi sur le terrain, franchement j’ignore la vraie raison. A travers la législation, il y a eu la création de l’instance de suivi des catastrophes naturelles et là aussi, on n’a jamais vu cette commission. Depuis 2013, en septembre dernier on a pu regarder à la télévision le responsable de cette institution», a-t-il ajouté.

«À plusieurs reprises, nous avons prévenu qu’il y aura des catastrophes, et la toute dernière prévision c’était la sécheresse en été, on a signalé qu’il y aura un été chaud et il faut se préparer, mais malheureusement, les responsables n’ont pas pris nos conseils au sérieux, et juste après on a eu le virus du choléra qui est le résultat de la chaleur. On aurait pu prendre nos dispositions et on avait même présenté les mesures qu’il fallait prendre, et si on avait pris ces mesures, on aurait pu probablement éviter l’histoire du choléra, mais en tout cas, c’était une suite logique de l’alerte des scientifiques qui n’a pas été prise en considération par les autorités, en matière de sécheresse », a-t-il souligné avant de poursuivre ces propos, « Je profite à dire que cette année va être pluviométrique, et qu’il va neiger aussi de plus en plus, en comparaison de l’année précédente.

» Afin d’appuyer son témoignage, le docteur d’Etat en astronomie et technologie spatiales nous a délivré les raisons scientifiques en disant : « Celui qui fait le climat c’est le soleil, c’est lui qui fait la pluie et le beau temps, les saisons. Ce n’est pas à cause des perturbations quelconques. Avant tout ça, il y a le soleil ou ce qu’on appelle, les périodes thermonucléaires du soleil qui vont changer le climat, et ce n’est pas autre chose comme la plupart des gens le pensent. Si on comprend le fonctionnement du soleil, on va comprendre le fonctionnement des saisons, et cela devient une affaire d’astrophysicien. Vous savez les périodes du soleil sont multipliées, il ya la période jour et nuit, la deuxième les quatre saisons, la troisième onze ans, la quatrième 50 ans, après 500 ans et la dernière 1000 ans.

Ce sont des périodes d’activité thermonucléaire du noyau du soleil, celui qui comprend ces périodes, va comprendre comment le climat fonctionne sur terre. »
Med Wali B.

 

 

 

Source : cliquer ici

PARTAGER