Météo : Pluie et froid inhabituels à quelques jours de l’été

La fin du printemps de cette année en Algérie a été marquée par des conditions climatiques inhabituelles marquées par de fortes précipitations et des températures froides.

Durant le mois de mai, les températures étaient très variables voire instables, selon le relevé de l’office national de la météorologie (ONM).

Les températures chaudes supérieures à 34 et frôlant les 40° enregistrées au début de  la deuxième quinzaine du mois de mai sont passées à des températures froides voire trop froides légèrement supérieures à 10°.

Durant le début de la dernière semaine du mois écoulé, à savoir « la journée du 24, les températures étaient chaudes à extrêmement chaudes sur les régions Ouest, Centre, le Sud-Est et l’extrême Sud du pays« , précise l’ONM.

Puis « cette chaleur s’est étendue progressivement, vers le Sahara oriental à partir du 25/05, vers toute la partie Est, les hauts plateaux Centre, le Sahara central et le Sahara oriental à la journée du 26/05, pour atteindre la majorité des régions Centre et Est du Nord au Sud du pays le 27/05 », note la même source.

A partir de la journée du 28/05, les températures étaient chaudes à extrêmement chaudes, d’abord sur les hauts plateaux Est, les Oasis, le Sahara oriental, sur l’extrême Sud du pays à partir du 29/05, et enfin sur le Sahara central la journée du 30/05, toujours selon l’ONM.

Parallèlement à cette hausse du mercure dans les régions précitées, les températures étaient froides à extrêmement froides principalement sur les régions Ouest du pays.

Dans un premier temps, ces conditions hivernales ont affecté le Sud-ouest durant la journée du 24/05, ensuite sur quelques régions de l’Ouest et l’extrême Sud-ouest à la journée du 26/05 et enfin, sur toute la partie Ouest, Centre et le Sud-ouest du pays durant les journées du 28 et du 29/05.

Alors que depuis le 30/05, les températures étaient froides à trop froides essentiellement sur les régions de l’Ouest (Mascara, Ghazaouet, Maghnia, Saida et Mecheria), et quelques régions du Centre (Tiaret et Ksar Chellala).

Globalement les températures durant le mois de mai 2018, étaient normales à légèrement au-dessous de la normale sur les régions côtières, proches côtières et l’Intérieur (Ouest et Centre), ainsi que les régions des Hauts Plateaux Centre et la région des Oasis (Biskra). Et selon l’ONM, cette tendance se poursuivra durant tout le mois de juin courant.

Cette baisse du mercure a été accompagnée de fortes précipitations ayant causé des inondations, fait rare en cette période de l’année en Algérie depuis plusieurs années.

En effet, en 24 heures les cumuls estimés avaient atteint les 30 mm à Alger, 27 mm à Médéa et 13 mm à Bordj Bou Arreridj.

 

 

Lire l’article de la source

PARTAGER