Militaires en retraite:  » Gaid Salah ouvre la voie au désordre ! »

La Coordination nationale des militaires à la retraite des blessés, des radiés et des ayants droits a réagi aux instructions données par le chef de l’Etat-major de l’ANP, Ahmed Gaïd Salah à la Gendarmerie nationale pour bloquer l’accès à la capitale aux manifestants venus d’autres wilayas.

Dans une vidéo postée sur les réseaux sociaux, le président de la Coordination, Merouane Bessafa a considéré les mesures annoncées par Gaïd Salah comme une « violation de la Constitution ». « La libre circulation des personnes est garantie par la Constitution. La violation de cette dernière par ceux censée la protéger ouvre la voie au désordre », a-t-il dit. Il ajoute : « La Constitution est au-dessus de tous. Tout le monde est censé respecter la loi fondamentale du pays ».

Pour Bessafa, avec cette mesure, la Constitution n’a plus raison d’être. « Qu’on fasse du pays une grande caserne avec un poste de police et c’est tout », recommande-t-il avant de charger Karim Younes et de Mohamed Chorfi tout en dénonçant l’arrestation des gens qui s’expriment.

Evoquant les parties qui accusent les opposants au régime de la trahison, il dira : « Nous n’avons aucune leçon de patriotisme à recevoir de quiconque. Nous avons défendu le pays pendant les moment les plus cruciaux ».

Le sit-in national illimité, reporté

Par précaution, le président de la Coordination nationale des militaires à la retraite da annoncé le gel de la décision concernant l’organisation d’un sit-in ouvert à Alger.

« Nous savons que personne ne peut vous interdire de vous rendre à telle ou telle wilaya, mais il comme il y a des gens au-dessus de la Constitution, nous préférons suspendre cette action », a-t-il dit.

Les anciens militaires marcheront vendredi dans toutes les wilayas

Abordant les marches de vendredi prochain dans les wilayas, Merouane Bessafa a appelé tous les adhérents de son organisation à participer massivement à ce rendez-vous. « Nous allons marquer notre présence avec des banderoles. Nous sommes les enfants du peuple, nous allons être à ses côtés », fait-il savoir. Il enchaîne : « Sensibiliser vos proches, vos voisins et autres pour prendre part à ces marches ».

Relais Médias in Maghreb Emergent

PARTAGER