Populisme: Le régime algérien manipule l’image de Gaid Salah

Par Mohammed Sifaoui

Le régime algérien manipule l’image en cherchant à se réapproprier l’espace public.
Le pouvoir a décidé en effet de faire passer le convoi funéraire de Ahmed Gaid-Salah par le circuit traditionnel emprunté par les marches populaires : rue Didouche Mourad, la Grande Poste, place Audin notamment.
Et c’est ainsi que la grande mosquée de Bouteflika sera inaugurée par celui qui fut, entre avril 2019 et lundi dernier, le détenteur du pouvoir réel. Le pouvoir a décidé d’y organiser la prière mortuaire.
En somme, en rameutant sa clientèle, le régime veut montrer que Gaid Salah était un homme populaire et faire oublier ainsi que le pouvoir militaire, dont Tebboune n’est que la façade civile, est rejeté par une écrasante majorité de la population.

Provocation jusqu’au bout.

PARTAGER