Qui a propagé la rumeur sur la mort de la mère de Matoub Lounès ?

Cette fois-ci, c’est Na Aldjia, la mère du chantre de la chanson kabyle engagée qui en a été victime. Une folle rumeur a été propagée sur les réseaux sociaux par des internautes vraisemblablement malintentionnés sur le prétendu décès de cette femme aimée et respectée.

«Une rumeur circule sur les réseaux sociaux concernant le décès de Na Aldjia Matoub. La Fondation et la famille vous annoncent que cela est faux. Que Na Aldjia est actuellement hospitalisée dans un état stable et en nette amélioration», a affirmé la fondation éponyme, tard dans la soirée de mardi. «Nous prions toutes les âmes de bonne foi à rétablir la vérité autour d’elle, de manière à faire taire ces mauvaises voix prêcheuses de malheurs», s’indigne la Fondation et la famille Matoub qui ont saisi l’occasion pour remercier «tous les fans sincères et les proches de la famille pour s’être inquiétés».

Il y a quelques jours, c’est l’humoriste Hazim qui a été victime d’une rumeur similaire, les réseaux sociaux l’ayant donné pour mort, alors qu’il est toujours en vie. Malade, le comédien oranais, révélé dans les années 1990 dans la fameuse série humoristique Bila Houdoud (sans limites), s’est adressé à ses fans pour les rassurer que son état de santé s’améliorait et qu’il était bien pris en charge par une équipe médicale.

Ce phénomène n’est pas nouveau. De nombreux artistes sont régulièrement sujets à ce genre de rumeurs, à l’image de l’actrice Farida Saboundji ou encore le chanteur de raï Hasni qui avait même écrit une chanson pour dénoncer les affabulateurs qui avaient annonçaient sa mort. Signe prémonitoire, néanmoins, puisque la star de la chanson sentimentale oranaise sera assassinée quelque temps plus tard par les hordes sauvages du GIA.

 

Source : cliquer ici

PARTAGER