Riposte Internationale: « l’insurrection citoyenne a rétabli le lien entre la société et son histoire »!

DECLARATION
RIPOSTE INTERNATIONALE salue la détermination des Algériennes et des Algériens qui, après un an de révolution pacifique, continuent de battre le pavé tous les mardis et les vendredis en Algérie et chaque samedi et Dimanche dans les rangs de ceux établis à l’étranger et à travers l’ensemble des réseaux sociaux.
Malgré le coup de force électoral qui a porté au poste de chef d’État A. TEBOUNE dont l’action s’inscrit dans la continuité des pratiques autoritaires du système avec le maintien en prison des détenus politiques et d’opinion dans des conditions indignes en violation flagrante des droits de l’Homme et pour certains à l’instar de Karim TABOU dans d’isolement le plus total.


RIPOSTE INTERNATIONALE dénonce l’attitude répressive du régime à l’égard d’une révolution pacifique inédite portée par des millions de citoyens. Un régime cherchant en vain une légitimité que le simulacre d’élection présidentielle du 12 décembre dernier ne saurait en aucun cas lui conférer. Des millions d’Algériens scandent depuis un an à l’occasion des marches hebdomadaires des mots d’ordre pour l’instauration d’un Etat de droit, civil et démocratique et la fin de l’Etat militaire dominant depuis près de 60 ans.
RIPOSTE INTERNATIONALE salue la maturité politique du peuple qui a su, malgré toutes les
provocations, maintenir le caractère pacifique et rassembleur de cette révolution et se
réapproprier l’histoire et la mémoire de la guerre d’indépendance en réhabilitant
remarquablement nombre de chefs historiques qui l’ont conçue et façonnée.
L’un des plus grands mérites de cette insurrection citoyenne est d’avoir rétabli le lien entre la société et son histoire notamment avec le principe cardinal du Congrès de la Soummam du 20 août 1956 de « la primauté du civil sur le militaire », rejeté d’emblée par l’armée des frontières à l’origine de la fondation de ce régime en fin de vie, mais remarquablement réhabilité par les Algériens qui brandissent régulièrement les portraits de Abane et Ben M’hidi.
RIPOSTE INTERNATIONALE salue aussi la communauté algérienne à l’étranger qui a rempli son rôle d’ambassadeur de la révolution, qui, dès le début, avait pris la mesure du sens de l’histoire en assumant pleinement sa responsabilité pleine et entière.
RIPOSTE INTERNATIONALE exige la fin des mesures vexatoires et répressives, les arrestations arbitraires et les jugements expéditifs et somme le pouvoir de répondre aux revendications du Peuple à savoir une période de transition hors du système consacrant dans un processus constituant les fondements de la nouvelle République.
RIPOSTE INTERNATIONALE réaffirme son soutien indéfectible au peuple dans sa marche vers la liberté et son émancipation, des choix qui sont les siens et soutiendra toute initiative visant la satisfaction des revendications légitimes portées par les Algériennes et Algériens
Paris, le 22 Février 2020
Le président ALI AIT DJOUDI
Pour le bureau exécutif

PARTAGER