Tébessa : L’imposante kalachnikov arrachée, le maire d’El Mezereaa défend son « œuvre »

La kalachnikov de la commune d’El Mezereaa, dans la wilaya de Tébessa a été déboulonnée et enlevée de son socle pour être évacuée. L’ »œuvre décorative » commandée par le P/APC de cette petite ville avait suscité les moqueries et l’étonnement tant au niveau national qu’international.     

Le wali de Tébessa a fini par ordonner d’abattre la fameuse réplique de l’AK-47 russe qui trônait sur son socle au niveau de l’un des carrefours d’El Mezereaa. L’œuvre décorative, si on peut l’appeler ainsi, a été commandée par Ahmed Bouzid, maire RND de la commune en question.

Les gens de Tébessa, à l’instar de tous les Algériens qui ont pu visionner les photos sur les réseaux sociaux n’ont pas pu s’empêcher de tourner cette « œuvre » improbable au ridicule. D’autres ont souligné son caractère violent l’apparentant à une sorte d’incitation à la violence. D’aucuns ont écrit que cela donnait une image effrayante de la ville.

01 31234742109 - Tébessa / L’imposante kalachnikov arrachée, le maire d’El Mezereaa défend son"œuvre"

Dans les médias internationaux et tout particulièrement dans la presse russe, on s’est étonné de voir l’utilisation qu’on a faite de la célèbre arme de guerre. L’agence de presse russe Sputnik a même qualifié l’idée d’«inhabituelle ».

02 602074230188 1 - Tébessa / L’imposante kalachnikov arrachée, le maire d’El Mezereaa défend son"œuvre"

Le P/APC d’El Mezereaa a, bien sûr, du s’expliquer pour tenter de défendre son « idée inhabituelle ». Ce dernier a fait des références, somme toute, improbables à la guerre de libération, sans oublier de souligner l’excellence des relations entre l’Algérie et la Russie. Son intervention, soulignons-le, est totalement hors sujet !

 

Source : cliquer ici

PARTAGER