Mesdames Messieurs, Bonjours

Dans notre pays aussi bien du point de vue culturel et social que celui religieux notre société voit mal des enfants placer leurs parents dans des asiles de vieillards au La grande majorité des personnes âgées habite avec leurs enfants ; le chef de famille garde son titre de chef de famille jusqu’à sa mort même si il n’a plus aucun pouvoir ni aucune influence.

Le pourcentage des personnes âgées vivant seules en Algérie est très faible par rapport à celui des pays d’Europe en raison de la persistance d’une éducation familiale et traditionnelle et religieuse.

Il y a cependant et malheureusement des exceptions où des parents sont livrés par leurs enfants dans des hospices de vieillards, ils se sont retrouvés un jour abandonnés à leur sort, privés d’affection et de chaleur familiale parce que l’âge et la maladie les ont rendus encombrants et gênants.

Ceux-là n’ont pas eu la chance d’avoir des enfants obéissant aux recommandations de Dieu exhortant devoir, gratitude et obligations envers ses parents Pourtant Dieu a ainsi ordonné: {Adorez Allah et ne Lui donnez aucun associé.

Agissez avec bonté envers (vos) père et mère, sourate 4 verset 36. . Les parents présents, c’est l’unité familiale qui est présente Il faut préciser que certains enfants sont dans un dénuement cruel et ne peuvent pas matériellement subvenir aux besoins de leurs vieux parents handicapés.

Je me souviens de ce directeur d’une maison de retraite qui avait trouvé un matin un vieil homme malade à sa porte ayant sur lui juste sa carte d’identité et une feuille sur laquelle était écrit « S’il vous plait occupez-vous de lui il est malade « Pourtant il suffirait de se serrer un petit peu, de faire une grande place dans son cœur et obéir au verset 23 de la sourate 17.

« Et ton seigneur a ordonné, n’adorez donc que lui et soyez bienfaisants envers les pères et mères. Si l’un d’eux ou tous les deux doivent atteindre la vieillesse auprès de toi alors ne leur dis point fi et ne les brusque pas, mais adresse leur des paroles respectueuses.

Et par miséricorde abaisse pour eux l’aile de l’humilité et dis : o mon seigneur fais leur à tous deux miséricorde comme ils m’ont élevé tout petit » • Il existe aussi des personnes ayant vécu seules toute leur vie comme les mendiants, les clochards, les malades mentaux, les sans-logis qui à un certain âge n’arrivent plus à assumer leur solitude et ont besoin d’un toit et d’une nourriture, d’un peu de chaleur pendant les hivers rigoureux.

Ces personnes sont sous la responsabilité d’institutions étatiques qui doivent les prendre en charge d’une façon qui répond à la déontologie et au respect de l’être humain.

Une vidéo fait actuellement le buzz sur les réseaux sociaux dénonçant la vie déplorable des personnes âgées résidant dans une maison de retraite à Batna. Des images choquantes, absolument insoutenables dénoncent la situation désastreuse des résidents du centre.

Des personnes âgées, malades, abandonnées à elles-mêmes gisant par terre, un homme agonisant sur son fauteuil roulant, le personnel est inexistant, personne pour ramasser les ordures et les excréments dans lesquels baignent les pauvres vieux. De vieilles personnes au crépuscule de leur vie sont maltraitées, humiliées, privées de dignité à cause de l’absence de médecins et de femmes de ménage.

Ce véritable scandale a fait réagir la ministre de la solidarité, de la famille et de la Condition de la femme Madame Ghani Eddallia : le directeur et plusieurs autres responsables impliqués dans cette honteuse et dramatique affaire ont été limogés.

La ministre a également chargé le directeur de la wilaya de Batna de porter plainte contre le Directeur et certains de ses subordonnés c’était le minimum à faire. la réaction de la ministre est rapide mais pourquoi attendre la publication d’une vidéo et la réaction des internautes pour son travail consciencieusement ?

Le cas de la maison de retraite de Batna n’es pas isolé, à Oran en Mars 2017, des bénévoles et des citoyens révoltés ont adressé une lettre au Wali d’Oran pour lui demander d’intervenir rapidement afin de remédier la situation dramatique et inhumaine sévissant au sein de la caserne Chaâbane, situé dans le quartier de Plateau à Oran et transformée en maison de vieillesse.

Des photos montrant une centaine de pensionnaires vivant dans des conditions indescriptibles. Certains de ces pensionnaires sont très âgés, souffrant de divers troubles physiques et psychiques, d’autres complètement handicapées. Ces personnes sont méprisées par un personnel brillant par son absence et indifférent à la douleur des pensionnaires.

Ces derniers sont mal nourris, soumis à des traitements de violence et d’humiliation par ce même personnel qui quitte son travail à 14 heures abandonnant les vieillards à leur sort sans aucune aide ni aucun soutien alors que cette frange de la population a parfois besoin d’une assistance pour les gestes les plus élémentaires du quotidien. Est-ce que le ministre de la Solidarité et de la Famille de l’époque était au courant de la situation honteuse et dramatique de l’hospice de vieillards d’Oran ?

Les maisons pour personne âgés(es) ne font pas exception il faut voir le délabrement des hôpitaux publics.

Le ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, Mokhtar Hasbellaoui, ne s’est pas encore prononcé sur l’état de délabrement de l’hôpital de Bordj Menail malgré une vidéo qui montre l’insalubrité, la négligence et l’absence de conscience des responsables. Un établissement qui souffre depuis des années de surcharge et de pannes récurrentes de matériel médical, selon un rapport établi par l’APW de Boumerdes.

Un hôpital où l’on demande à un blessé de prendre un taxi pour se faire opérer ailleurs parce qu’il n’y a pas d’ambulance. Rien n’a été fait pour améliorer l’état de cet hôpital public, comme tous les autres d’ailleurs, qui sont dans la même situation. Aucune « réforme hospitalière » évoquée à chaque fois par le ministre n’a vu encore le jour.

La règle qui fait loi est absence de suivi, laxisme, impunité, incompétence et négligence à tous les niveaux. La population âgée représentera 14,7% de la population totale en 2030 et devrait atteindre plus de 22 % en 2050. Les plus de 60 ans qui était estimés à 2.2 millions en 2002, à 2.8 millions en 2010, seront de l’ordre de 4.3 millions en 2020 et 6.7 millions en 2030. (Office National des statistiques (ONS). 2004).Il y a donc tout un travail à faire pour permettre à cette population fragile de terminer sa vie dans la dignité et la considération.

Pour le moment ; Madame la Ministre de la Solidarité et de la Famille Mme G.Eddalia devra prendre toutes les mesures pour remédier au manque flagrant de compétence, de responsabilité et surtout de conscience dans les maisons des personnes âgées, c’est des établissements publics dotés d’un budget qui doit être justifié

Des sanctions sévères doivent toucher les responsables de l’administration et le personnel médical et para médical. Ghania Eddalia ne connaissait-elle pas l’état de délabrement et la grave situation de négligence à la Maison de retraite de Batna elle qui est responsable de son institution, les maisons de retraite font partie de ses prérogatives ; pourquoi attendre des vidéos d’amateurs pour pouvoir prendre les décisions ?

Pourquoi pas de contrôle ni d’inspection ?

Pourquoi les commissions d’enquête ne rendent jamais publiques leurs rapports ?

Madame la ministre vous êtes autant coupable que les responsables de cet honteux établissement votre compétence y était engagée. Mais malheureusement dans notre pays les seuls contrôles concernent les écrivains, artistes et intellectuels.

Indépendamment des déboires administratifs et ministériels, le facteur humain est quasi inexistant, il est malheureux de voir traiter de vieilles personnes à l’orée de la mort par des gens sans foi. L’islam prêche le respect, le dévouement et la bienveillance envers les aînés, il conseille de leur donner de la générosité et de la patience.

Est-ce que les responsables de mépris et de négligence aimeraient voir leurs parents traités de la sorte ou aimeraient ils vivre les mêmes choses pendant leur vieillesse qui vient toujours trop tôt ?

Une nouvelle honte vient ternir l’image de notre pauvre pays victime de l’incompétence, de la malhonnêteté et du manque de cœur des responsables de certaines institutions.

L’État algérien finance la construction de la nouvelle mosquée d’Alger, le budget public initial de 1 milliard d’euros, soit environ 1,5 milliard de dollars. Actuellement son coût dépasse déjà les deux milliards d’euros. Combien de maisons de retraites, l’hôpitaux et surtout de formation de personnel qualifié (médecins, infirmiers, gérants, agents de contrôles etc…) pourrait-on avoir avec une pareille somme ?

Mais sachez bien chacun de nous tous, récoltera ce qu’il a semé ?

Sème la tendresse si tu veux la recueillir. On ne récolte jamais que les sentiments que l’on sème, Semer Un Acte, ce n’est pas si difficile.

La bonté est une graine qui produit toujours des fruits, mais il faut savoir semer cette graine.

Si les hommes étaient assez malheureux pour ne s’occuper que du présent, on ne sèmerait point, on ne bâtirait point, on ne planterait point, on ne pourvoirait à rien : on manquerait de tout au milieu de cette fausse jouissance
Ainsi donc, chacun de nous rendra compte pour lui-même à Dieu.

Je vous le dis: au jour du jugement, les hommes rendront compte de toute parole vaine qu’ils auront proférée.

Allah ordonne à l’humanité

« Et ton Seigneur a décrété : « N’adorez que Lui; et marquez de la bonté envers les père et mère : si l’un d’eux ou tous deux doivent atteindre la vieillesse auprès de toi, alors ne leur dis point : « Fi ! » et ne les brusque pas, mais adresse-leur des paroles respectueuses. Et par miséricorde, abaisse pour eux l’aile de l’humilité, et dis : « Ô mon Seigneur, fais-leur, à tous deux, miséricorde puisqu’ils m’ont élevé lors-que j’étais tout petit. » » (Coran 17:23-24)

Le respect dû à la personne âgée consiste à l’écouter attentivement, notamment lorsqu’elle nous prodigue des conseils, à satisfaire ses demandes, à ne pas parler avant elle ni marcher devant elle, à lui consacrer toutes formes de respect et à ne pas la blesser par des mots inconvenants.
De ce qui précède, il ressort que l’Islam prend en haute considération les personnes âgées et qu’il dirige les musulmans vers le bien, cela afin d’établir une société vertueuse et solidaire où sont préservés les droits de tous même des plus faibles

Rappel à nous tous ….

ALLAH dit dans le coran dans la sourate 63 (verset 9, 10,11)
-Ô vous qui avez cru! Que ni vos biens ni vos enfants ne vous distraient du rappel d’Allah. Et quiconque fait cela… alors ceux-là seront les perdants.

-Et dépensez de ce que Nous vous avons octroyé avant que la mort ne vienne à l’un de vous et qu’il dise alors : « Seigneur! si seulement Tu m’accordais un court délai : je ferais l’aumône et serais parmi les gens de bien ».

-Alah cependant n’accorde jamais de délai à une âme dont le terme est arrivé. Et Allah est parfaitement Connaisseur de ce que vous faites. On ne sait pas quand on va mourir
Combien sont partis en boite sans retour ?

Combien ont consommé le MAL alors que l’ange de la mort a pris leurs âmes ?

Combien de personnes ont eu une mauvaise mort ?
« Le jour où celui qui a commis l’injustice se mordra les mains en disant : « Si seulement j’avais suivi le Prophète ».
Cette vie est éphémère. Elle à commencer et elle va se terminer fatalement !!!

Le rappel ne doit pas entrer dans l’oreille droite est sortir par l’oreille gauche Il doit rester et pour ça il faut le mettre en pratique

Critiquer sans se regarder dans un miroir n’a jamais été positif…

Et pour savoir qui tu es, écoute ton silence.
Oui, L’homme prétend connaître tout et ne se connaît pas lui-même.

Combien de gens meurent avant d’avoir fait le tour d’eux-mêmes.

Ismail Guellil
PARTAGER